Activités

Atelier régional du 10 au 12 avril 2017, Hôtel N’Diambour, Dakar, Sénégal

sur le transfert de technologies et la santé publique

Cet atelier a été organisé en collaboration le gouvernement de la république du Sénégal, la CNUCED, le PNUD et l’ONUSIDA.

L’objectif général est de promouvoir la création d’un cadre légal propice à l’approvisionnement en médicaments génériques et l’acquisition d’une base technologique nécessaire aux projets de production locale de médicaments.

Les participants sont, les directeurs de la direction de la pharmacie, du médicament et des laboratoires (DPML) du ministère de la santé, les directeurs des services nationaux de liaison avec l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) et qui sont sous l’autorité du ministère de l’industrie et du commerce. Ils sont venus du Burkina Faso, du Cameroun, de la Cote d’Ivoire, du Mali, du Niger et du Sénégal.

Les thématiques traitées

  1. Les conditions préalables aux transferts de technologie dans le domaine pharmaceutique ;
  2. La mise en œuvre concrète de la période transitoire obtenu le 6 novembre 2015 à l’issue de la décision du Conseil des ADPIC en faveur des PMA ;
  3. L’introduction à l’examen des critères de brevetabilité;
  4. Les recommandations du Groupe de haut niveau du Secrétaire général des Nations Unies sur l’accès aux médicaments;
  5. Le lancement du concept de « Commission Interministérielle dédiée à l’accès aux médicaments et à la promotion de l’innovation pharmaceutique».

Pour en savoir davantage

Atelier du 23 novembre 2015, ONUSIDA, Genève, Suisse

L’Accord ADPIC, la Déclaration de Doha sur les ADPIC et la santé publique, l’Accord de Bangui et l’accès aux médicaments.

Ce colloque a réuni différents experts ainsi que les directeurs des services nationaux de liaison avec l’OAPI, les diplomates d’Afrique francophone auprès de l’ONU à Genève, les directeurs en charge de la pharmacie, du médicament et des laboratoires d’Afrique de l’Ouest et des médecins de la société civile. L’objectif était d’analyser les obstacles relatifs à l’accès aux médicaments dans les pays les moins développés d’Afrique et de présenter des recommandations d’action.

La réunion s’est focalisée sur les points suivants:

  • Les flexibilités de l’Accord ADPIC (1999) de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC)
  • La décision du Conseil des ADPIC du 6 novembre 2015 relative à l’extension de la période transitoire
  • L’accord de Bangui révisé de 1999 de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI)
  • La production locale de génériques dans les pays francophones de l’Afrique Occidentale et Centrale

Pour en savoir davantage :